LIGUE D'IMPROVISATION DE LAVAL

Click here to edit subtitle

Blogue

Ma vieille amie Laval

Posted on October 22, 2015 at 1:40 PM


J’ai 32 ans.


J’ai vécu les 22 premières années de ma vie à Laval. Un Lavallois de souche comme on dit. Tsé, un qui était à Laval dans le temps où les Galeries Laval s’appelaient « Les Kiosques ». (Soyons francs, c’était assez bidon comme nom, mais on y allait quand même, car ça faisait plus class que « le marché aux puces Saint-Martin » avec leur animalerie boboche et leurs shows country malaisants. Anyway…;)


Quand j’étais jeune, y’avait plein de trucs dont je pouvais me vanter à propos de Laval :

- Le Titan de Laval

- Le centre de ski Mont-Laval à Sainte-Dorothée

- Ville de naissance d’Alexandre Daigle


Bon, avec le recul je me rends compte que j’aurais peut-être dû me vanter de d’autres choses, mais bon… c’était ça ma jeunesse lavalloise.


J’ai fait mes études collégiales au Cégep Montmorency. C’était à l’an 2000, je ne savais pas vers quel programme me diriger. J’ai finalement opté pour le programme d’accueil et intégration à Momo. Faut vraiment que tu aimes Laval pour faire ce choix. Y’a juste pas d’autres raisons qui peuvent pousser quelqu’un à faire ça.


Durant mes études, j’ai occupé un emploi à un endroit qui est un incontournable de Laval : La Récréathèque. Comment veux-tu être plus Lavallois que ça? Y’a peut-être juste ceux et celles qui faisaient la tournée du Fuzzy, Coconut Groove, pis Red Light dans la même soirée qui était plus Lavallois que moi…mais eux, c’était à un autre niveau.


J’ai toujours été fier d’être Lavallois. Et ce même si je n’ai jamais porté de casquette blanche ou même conduit une Honda Civic montée avec des mags pis des néons.


Plusieurs grandes étapes de ma vie se sont passées à Laval. Par exemple, moi j’ai perdu ma virginité en territoire lavallois. Oh oui, jamais je n’oublierai ce doux moment passé au Rigolfeur du boulevard des Laurentides…euh…continuons…


Ça fait longtemps que je connais Laval.


J’étais jeune et j’allais jouer dans la forêt, celle à l’endroit même où se trouve le Collège Letendre aujourd’hui. Juste à côté, y’avait pas un terminus de métro et d’autobus, mais bien un stationnement de bouette pour les cégépiens pauvres pas capable de se payer le parking en S’phalte! D’ailleurs, je ne sais pas combien de fois, j’ai poussé la vieille Firenza à mon chum Charron pour la sortir de là, à ma première année de Cégep.


J’ai également commencé à jouer à l’impro ici à Laval, au Mont-de-La Salle en 1999. Ça aussi, ça fait longtemps.


Bref, ça fait longtemps que je connais Laval et je peux vous dire que ça fait longtemps que Laval est une belle ville.

 

Categories: None

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

Already a member? Sign In

0 Comments