LIGUE D'IMPROVISATION DE LAVAL

Click here to edit subtitle

Blogue

Aigles 10 - Harfangs 4 | La folie des fêtes s'étend sur la LIL

Posted on January 12, 2015 at 7:00 PM


 

Il y a des mononcles dans le temps des fêtes qui ont certainement inspiré les joueurs de la LIL parce que le match du 9 janvier aura été une compétition de blagues sans pareille.


Punchs, « pounchs », jeux de mots et calembours, parfois de moins bon goût, ont marqué le premier match de la LIL en 2015. Un enthousiasme ressenti par le public qui a retourné la pareille avec rires et sourires. Par contre, la quête du rire tend parfois vers le cabotinage et l’arbitre Valiquette en a eu plein les bras pour condenser les joueurs dans leur folie.


Visiblement encore excitées par tout le sucre ingurgité pendant les fêtes, les deux équipes avaient l’énergie d’un goéland qui voit des frites dans un stationnement de Mcdo. Une atmosphère notamment initiée par le capitaine Paquette qui portait pour l’occasion son fidèle T-Shirt de la Ligue du Vieux Poêle, source de bonne performance. T-Shirt qui aura certainement été la clé pour les Aigles qui ont signé leur première victoire de la saison par la marque de 10 à 4 face aux Harfangs, victoire hommage à la Ligue du Vieux poêle qui célébrait récemment sa 200e victoire depuis sa création.


L’année 2015 n’aura cependant pas que commencé avec des blagues, elle aura aussi permis aux filles de la LIL de prendre leur place dans un match où elles étaient en majorité. Les Marineau, Bourgault, Bellemare, Perron, Lavigne et Carrière auront toutes su démontrer que l’improvisoire ce soir là, était la leur.


Commentateur invité : Francis Sasseville (Condors)


En cette période d’instabilité et d’austérité, il est bon de se rappeler que rire est toujours gratuit. D’ailleurs, je lève mon chapeau aux joueurs qui ont, sans même le vouloir, offert un match rempli de message sociaux et de métaphores. Par exemple, Laurence Perron. Dans une conférence de presse nous annonçait que l’Afrique n’existait plus. Comme quoi l’Afrique n’existant plus, il est temps de rapatrier les voix continents et réaliser que nous avons tous les mêmes origines.


J’ai aussi grandement été touché par les bafouillages de Pascale Marineau, qui me rappellent qu’on ne change pas. On met juste les costumes d’autres sur soi. Merci aussi à Céline Dion pour ces sages paroles.


Mention spéciale aussi à ma chouchou, Marie-Christine Bellemare, qui n’a pas eu peur des mots et nous a livré une leçon d’anatomie et de biologie dans l’impro « à la manière des monologues du vagin » des Harfangs. Un choix de catégorie particulier, mais assumé pour le soir où les joueurs secondaires entrent gratuitement… Elle nous a ainsi rappelé cette époque où elle était la scientifique maison de l’émission « Génial » à Télé-Québec.


Les trois étoiles :

1. Charles Pellerin (Aigles)

2. Steeve Beaupré (Harfangs)

3. Pascale Marineau (Aigles)

 

 

 

Categories: None

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

Already a member? Sign In

0 Comments